Fichier WORD:

53 photographes emblématiques

 

Anecdotes

1- Dans l’ombre de Capa (1913-1954), Gerda Taro (1910-1937), sa collègue, compagne, agent et pygmalion, est pour beaucoup dans l’ascension de Endre Friedmann, dont elle trouve le pseudonyme et prend la carrière en main. Elle « invente » Robert Capa et nombre de ses photos à elle sont créditées sous le nom du photographe. On lui attribuerait aussi la citation « Si vos photos ne sont pas assez bonnes, c'est que vous n'êtes pas assez près ». Elle est la première femme reporter tuée dans l’exercice de ses fonctions.

 

2- Jean-Baptiste Mondino (1949- ) débute comme directeur artistique à l’agence Publicis, réalise des video-clips avant de se tourner vers la photographie de pochettes de disques, de musiciens et de chanteurs, puis d’évoluer vers la publicité et la mode. L’utilisation du noir et blanc est restée longtemps sa marque de fabrique.

 

3 - Robert Doisneau (1912-1994) a commencé sa carrière chez Renault, comme photographe industriel. Il est renvoyé au bout de cinq ans pour ses retards successifs. Le baiser de l’hôtel de ville est en fait une photo posée, réalisée pour le magazine Life. L’identité des deux protagonistes a longtemps été ignorée, même de Doisneau. La femme du couple, séparé depuis, fait un procès à l’auteur mais est déboutée par le tribunal, n’étant pas reconnaissable sur le cliché. Son ex-compagnon, quant à lui « ne veut pas transformer cette histoire photographique en histoire de fric »

 

4- Man Ray (1890-1976) est le pseudonyme d’Emmanuel Radnitsky. Il fonde la branche américaine du mouvement dada avec Marcel Duchamp, à New-York, puis s’associe aux surréalistes à Paris. Il a inventé le procédé de solarisation. Sur sa tombe figure l’épitaphe « détaché mais pas indifférent »

 

5- Martin Parr (1952-) est un photographe documentaire anglais. Son domaine est la photographie de tous les jours (photographie vernaculaire), sur presque rien. La notion de l’ennui le fascine. Caractérisé par la dérison et l’ironie, son travail sur la société britannique de l’époque Tatcher passe à la couleur en 1982 et ne la quittera plus. A partir de 1995, c’est un changement d’appareil photo qui va lui faire adopter le traitement de ses sujets en gros plans. Il réalise également une série aux Etats-Unis, sur la ville de.. Boring, dans l’Oregon.

 

6- Irvin Penn (1917-2009) a assuré 160 couvertures de Vogue, en 50 ans. A l’opposé d’Avedon, lui aussi photographe de mode, Irvin Penn ne s’intéresse pas à la photographie hors studio, et les experts de son oeuvre arrivent même à savoir où la photo a été prise en fonction de son éclairage. Il privilégie la personnalité de ses modèles, rapprochant sa pratique du portrait, minimisant les effets de pose, avec la plupart du temps le même fond.

 

7- Edward Muybridge (1830-1904) est anglais, spécialiste de la zoopraxographie, ou décomposition photographique du mouvement. Il émigre aux Etats-Unis, où un accident de diligence provoque son retour en Angleterre pour son traitement, où il étudie la photographie. De retour aux Etats-Unis, il est accusé à San Francisco d’avoir assassiné l’amant de sa femme (et père de celui qu’il pensait être son fils). Il est inculpé puis relaché. L’opéra “the photographer” de Philip Glass en 1982 s’inspire de cet épisode. Il va s’intéresser à l’étude du mouvement, animal et humain, sa photographie oscillant entre la science et l’art, le situant comme un précurseur du cinéma. Son étude du mouvement influencera de nombreux peintres, dont Duchamp, Bacon, Rodin et Degas, dans leur représentation du mouvement.

 

8- Jean-Loup Sieff (1933-2000) a essayé diverses approches de la photographie, entre mode, reportage et portrait. Il fait des études de lettres (2 semaines) puis des études de photographie à l’école Vaugirard de Paris (3 semaines). Il étudiera brièvement la philosophie avant de suivre des cours à l’école de Vevey, d’oû il se fait virer au bout de 7 mois. Il commence vraiment sa carrière et la photo de mode au magazine Elle, avec une incursion à l’agence Magnum, qu’il quitte l’année suivante.

 

9- Annie Leibovitz (1949-) est américaine et commence sa carrière au magazine Rolling Stone, dont elle est la photographe officielle à 23 ans. Elle réalise la célèbre photo de Yoko Ono et John Lennon le matin du jour où celui-ci est assassiné. Elle met toujours en valeur dans ses images un élément de la vie ou de l’actualité de ses modèles. Ses images sont très travaillées, à la prise de vue et à la post-production, et elle utilise une équipe conséquente (éclairagistes, accessoiristes, stylistes), participant au rendu « léché » de ses images, dans lesquelles ses modèles sont souvent disposés suivant les canons de l’art baroque.

 

10- Eliott Erwitt (1928-) « faire rire les gens est une des plus parfaites réussites qu’on puisse espérer ». Né de parents émigrés russes, il passe une partie de son enfance en Europe avant d’émigrer aux Etats-Unis. Remarqué par Capa, il rejoint Magnum qu’il présidera quelques années plus tard. Il a publié cinq livres sur les chiens, ses modèles de prédilection, avec les stars et les enfants, pour donner libre cours à son humour satirique.

 

11- Sarah Moon (1941-) Née Marielle Warin dans une famille juive qui quitte la France pour l’Angleterre, elle devient mannequin puis photographe. Elle utilise sa connaissance du milieu de la mode et des maisons de couture et tend vers une distanciation du réel, en mettant en scène ses photos. Elle adopte le Polaroïd noir-blanc avec négatif comme support, souvent en lui faisant subir des dégradations, ainsi que sur les négatifs et tirages. Patrick Toussaint sera son tireur tout au long de sa carrière. Outre les altérations des supports, elle utilise massivement le flou de mouvement de ses sujets ou des poses longues, pour tendre à des images hors du réel et hors du temps.

 

12- Jean-Paul Goude (1940-) est au départ de sa carrière illustrateur, notamment à New-York, ville où sa mère était danseuse de music-hall. Il met en scène Grace Jones qui sera son égérie et avec qui il aura un fils. C’est lui qui dessine le nouveau code visuel de Kodak, avec ses lutins sortant d’une diapositive. Il réalise des clips publicitaires restés dans les mémoires (Perrier- la lionne, Citroen, Chanel-Vanessa Paradis et la cage, Egoiste, Galeries Lafayette-Laeticia Casta) et conçoit le défilé des Champs-Elysées pour le bicentenaire de la révolution.

 

13- André Kertész (1894-1985), photographe hongrois naturalisé américain, exerce une grande partie de sa vie en France, à laquelle il lègue ses archives. Habitué des rencontres photographiques d’Arles, il fréquente à Paris le milieu artistique, avec Brassai, Colette, Mondrian, Doisneau. Il sera le premier à utiliser professionnellement un Leica et travaille au début de la 2ème guerre mondiale pour l’agence new-yorkaise de Keystone.

 

14- Weegee (1879-1968), de son vrai nom Arthur Fellig est connu pour ses photos noir-blancs de la vie nocturne et des faits divers à New-York. Son surnom viendrait de Ouija, jeu spirituel qui consiste à communiquer avec l’esprit des défunts. Weejee avait en effet la réputation de savoir à l’avance où les événements allaient se passer. Il avait en fait une radio branchée sur les fréquences de la police, lui permettant souvent d’arriver avant elle sur les lieux. Il vivait souvent dans sa voiture, qui abritait dans son coffre un laboratoire photographique.

 

15- Jacques-Henri Lartigue (1894-1986) ne connaitra à son grand étonnement, la célébrité, qu’à 69 ans, le magazine américain Life lui consacrant un portfolio dans le numéro qui annonce la mort de John Kennedy. La même année, il a exposé pour la première fois, au MoMA de New-York. Il fera don, de son vivant, de son oeuvre à l’état français, avec plus de 100'000 clichés, un journal de 7000 pages qu’il a tenu toute sa vie et 1500 peintures, « son vrai métier ».

 

16- Nadar (1820-1910), de son vrai nom Félix Tournachon, fut aussi un écrivain prolifique, un caricaturiste de renom et même agent secret. Il est dès 1858, le pionnier de la photographie aérienne. Ses aventures inspireront Jules Verne pour son roman « 5 semaines en ballon ». Nadar expérimente également l’éclairage au magnésium et dépose le brevet de photographie à la lumière artificielle en 1861. La première exposition des peintres impressionnistes se produit dans son ancien studio photo en 1874. Il fondera à Marseille son dernier atelier photo à 77 ans et la rétrospective de son œuvre triomphe à l’exposition universelle de Paris en 1900, 4 ans avant sa mort.

 

17- James Nachtwey (1948-) est photographe de guerre. Membre de Magnum depuis 1986, puis de l’agence VII qu’il a fondé, il a sillonné tout un monde en souffrance sur les divers points chauds du globe. Diplomé en sciences politique, il se trouve à New-York le 11 septembre 2001, de retour d’un voyage en France. Les images qu’il fait des attentats alimenteront une énième polémique sur le thème peut-on faire de l’esthétique avec le drame. A signaler, l’excellent film documentaire sur son travail, War photographer.

 

18- W.Eugene Smith (1918-1978) est un photojournaliste américain engagé. Il couvre la guerre du Pacifique et est blessé à Okinawa. Le refus des concessions et son engagement dans les causes qu’il choisit feront de sa vie un parcours du combattant. Il démissionne de plusieurs magazines et agences, un reportage éprouvant le mène en asile psychiatrique et il va sombrer dans l’alcool et les amphétamines suite aux désillusions suivant son travail sur Pittsburgh où il va prendre 10'000 photos de la fenêtre de son appartement. En 1976, il dépose 11 tonnes d’archives à l’université d’Arizona et meurt d’un infarctus 2 ans plus tard avec 18 $ sur son compte.

 

19- Helmut Newton (1920-2004) est un photographe australien, d’origine allemande. Il commence dans l’après-guerre sa carrière à Playboy puis s’oriente vers la photo de mode, en particulier pour Vogue, avec un style marqué par l’érotisme et souvent une violence sous-jacente. Il s’installe à Paris, puis dès 1981, réside à Monaco et Los Angeles. Sumo est une anthologie de 400 de ses clichés. Le livre pèse 35 kilos. La seule imprimerie qui a pu en tirer les 10'000 exemplaires est italienne et spécialisée dans l’impression de la Bible. Helmut Newton meurt à Hollywood dans un accident de voiture contre le mur d’un hôtel. Il est enterré à Berlin, près de Marlène Dietrich.

 

20- Philippe Halsman (1906-1979), photographe américain d’origine lettone, part en randonnée en 1928 dans les Alpes autrichiennes avec son père, qui meurt de graves blessures à la tête. Philippe Halsman est condamné à 4 ans de prison, libéré en 1931 à condition de quitter définitivement l’Autriche et part s’installer en France, puis aux Etats-Unis quand la France est envahie. Il se lie d’amitié avec Salvador Dali et ses portraits de célébrités font la une de Time et Life, pour lequel il réalisera 106 couvertures. Il invente la jumpologie, en faisant sauter en l’air ses célèbres modèles. « quand ils sautent, le masque tombe, révélant leur vraie personnalité ».

 

21- David Hamilton (1933-2016), né à Londres, a vécu à Paris depuis ses 20 ans où il développe un style identifiable sur fond de jeunes filles en fleurs et de flou hamiltonien, obtenu en général en soufflant sur l’objectif pour provoquer de la buée. Ancré dans l’évolution des moeurs et les avancées juridiques contre la pédophilie, son travail ne trouve grâce qu’auprès de galeries et magazines branchés. Il est rattrapé par la controverse et les accusations et se suicide en 2016.

 

22- Jean-Marie Périer (1940-). Il est le fils de l’acteur François Périer, mais le fils biologique d’Henri Salvador, ce qu’il découvrira à ses 16 ans. Il participe aux débuts du magazine « Salut les copains ». Il devient le photographe des artistes, et signera également quelques films de cinéma et des documentaires.

 

23- Dorothea Lange (1895-1965) est connue pour ses photos réalisées pendant la grande dépression américaine de l’entre-deux guerres, dans le cadre d’une mission pour la FSA (Farm Security Administration). Les photos sont propriété de l’Êtat, publiées sans demande de paiement, ce qui contribue à leur propagation rapide (pour l’époque) qui en fera des icônes de cette période historique. Dorothea Lange n’a pas conscience de la valeur artistique de son travail et transmet son jugement et sa révolte dans ses images, ce qui leur donnera un fort impact politique et social.

 

24- Yann-Arthus Bertrand (1946-). Après une amorce de carrière comme assistant réalisateur au cinéma, il part vivre au Kenya avec sa femme Anne pour suivre une famille de lions pendant 3 ans dans le Massaï Mara. Parallèlement pilote de montgolfière, il découvre la terre vue du ciel. Il couvre dix rallyes du Paris-Dakar et cède au dernier moment à Daniel Balavoine sa place dans l’hélicoptère qui s’écrasera quelques heures plus tard. Son livre « la terre vue du ciel » flirte avec les 4 millions d’exemplaires vendus.

 

25- Henri Cartier-Bresson (1908-2004) fonde l’agence Magnum en 1947 avec, notamment Robert Capa. Connu pour la précision de ses compositions (jamais recadrées au tirage) et de sa pratique de l’application du nombre d’or, il prend ses premières photos avec un Brownie Kodak, chez les scouts sous le nom d’« anguille frémissante ». Il fut aussi, le temps d’un film, l’assistant de Renoir.

 

26- Vivian Maier (1926-2009) est une photographe américaine d’origine française, amateure prolifique dont le travail a été découvert après sa mort, en 2008, par le biais d’une diffusion virale sur internet, 3 chineurs ayant acheté des stocks de ses images mises aux enchères en 2007. Vivian Maier, hospitalisée, ne pouvait plus payer la location du box qu’elle utilisait pour les stocker. En retrouvant une enveloppe de laboratoire avec son nom dans un carton, un des acheteurs de plus de 100'000 de ses photos apprend sa mort par un avis de décès ayant paru quelques jours plus tôt. Vivian Maier n’a pas vu une bonne partie de ses images, n’ayant pas les moyens de les faire développer. Des milliers de pellicules encore embobinées, impressionnées pour certaines 30 ou 40 ans plus tôt, faisaient partie de ses 200 cartons d’archives.

 

27- Nan Goldin (1953-). Marquée à 10 ans par le suicide de sa sœur, Nan Goldin photographie la vie sans censure. Ses thèmes principaux sont la fête, la drogue, la violence, le sexe, l’angoisse de la mort. Elle est confrontée dans les années 80 à l’époque du sida qui décime ses proches. Elle vit actuellement entre Londres et Paris, son travail ayant évolué vers des tendances moins destructrices.

 

28- Berenice Abbott (1898-1991) fut une photographe portraitiste puis scientifique. Assistante de Man Ray qui lui enseigne à Paris le tirage en laboratoire et la prise de vue, elle va sauver de l’oubli Eugène Atget puis Lewis Hine en contribuant à faire connaitre leurs travaux. Cette photo est tirée de son travail « changing New-York », fidèle à son idée de ne pas imiter la peinture par des compositions ou manipulations savantes, mais de continuer à chercher son essence dans le rapport au temps et à l’instant.

 

29- Nicephore Niepce (1765-1883) est un ingénieur français, inventeur de la photographie et auteur de la plus ancienne prise de vue (temps de pose estimé de plusieurs jours). Il est né à Chalon-sur Saône sous le règne de Louis XV (son père est conseiller du roi et avocat à la cour). Il adoptera le surnom de Nicéphore (son prénom est Joseph) en rapport avec la période révolutionnaire. Il invente également le premier moteur à explosion. Il s’associe à Daguerre sur la fin de sa vie, qui tentera de s’approprier la paternité de la photographie. On peut noter que jamais Daguerre n’a été en mesure de montrer le moindre résultat de ses essais !

 

30- Steve McCurry (1950-). Sa carrière est lancée lorsqu’il franchit la frontière entre le Pakistan et l’Afghanistan pour rentrer dans la zone contrôlée par les moudjahidines, juste avant l’invasion soviétique. Il rentre avec ses films cousus à l’intérieur des vêtements et ses photos sont diffusées dans le monde entier, sur le conflit qui vient de débuter. Il couvre de nombreuses zones de conflits en s’intéressant aux conséquences de la guerre. Il est à New York lors des attentats de 2001 et couvre l’évènement. Son image est écornée en 2016 par une polémique sur ses images retouchées ou mises en scène, dont celle de l’afghane aux yeux verts (McCurry n’apprendra son nom qu’une vingtaine d’années plus tard, avant de la rephotographier). Il est contraint de redéfinir son statut et déclare : « je suis un conteur visuel, pas un photojournaliste ».

 

31- Ansel Adams (1902-1984), photographe et écologiste américain, a développé le procédé « zone system » permettant l’ajustement de l’exposition et du contraste sur le tirage final. Il est connu pour ses photos noir-blanc sur plaques de verre grand-format, de la Sierra Nevada et du parc de Yosemite. En 2010 une série de 65 plaques achetées 45 dollars dans une brocante californienne a été estimée à plus de 200 millions de dollars.

 

32- René Burri (1933-2014) photographe zurichois voyageur, membre de Magnum depuis 1959, se trouve sur tous les grands évènements de l’époque. Il couvre les guerres de Corée, du Viêt-Nam, la crise de Cuba, photographie Che Guevara et Fidel Castro et suit les bouleversements économiques en Chine, en Amérique du Sud et en Europe. Ses images fonctionnent souvent en série et racontent une histoire. Il a dit : « les images sont comme des taxis aux heures de pointe, si l’on n’est pas assez rapide, c’est un autre qui les prend ».

 

33- Brassaï (1899-1984), de son vrai nom Gyula Halasz, né en Autriche-Hongrie, prend le nom de Brassaï, qui signifie : de Brasso, sa ville de naissance. Il arrive à Paris à 4 ans, où il va rester et se lier au Paris artistique des années 20, avec Henri Miller, Jacques Prévert et photographier Dali, Picasso, Matisse, Giacometti, Genet, Michaux. Il est surnommé « l’oeil de paris » par Henry Miller dans un de ses essais.

 

34- Eugene Atget (1857-1927) fut garçon de cabine sur un paquebot avant de commencer une carrière au théatre. Il s’essaye à la peinture et comprend que les peintres ont besoin de documentation. Il commence la photographie pour réunir une documentation, sur Paris, et organise ses photos en 5 séries. L’image présentée est tirée de la plus connue, “Paris pittoresque” qui comprend 900 photographies et comporte des sous-séries, ici, “petits métiers de Paris”, sur ceux destinés à disparaitre. Atget va cartographier la ville de façon méthodique. Man Ray et son assistante Berenice Abbott vont découvrir et faire connaitre son oeuvre après qu’il soit mort dans la misère.

 

35- Oliviero Toscani (1942-) est mondialement connu pour ses photos illustrant les campagnes publicitaires et affiches de la marque Benetton, avec une image choquante ou sulfureuse et le logo de la marque, sans autre commentaire ou légende. Le sida, le racisme, la guerre, la religion, l’anorexie, l’homosexualité ou la peine de mort ont été autant de thèmes illustrés de façon volontairement provocante pour susciter le débat.

 

36- Sebastiao Salgado (1944-) photographe humaniste franco-brésilien, titulaire d’un doctorat en économie, a collaboré successivement avec Sygma, Gamma et Magnum avant de fonder sa propre agence. Il a mis au point un procédé dans lequel il réalise les photos en numérique moyen-format, d’où sont tirées des planches-contact pour le choix, suivi d’un traitement numérique pour ajouter du grain correspondant aux films Tri-X et T-Max. Un internégatif permet des tirages argentiques sur papier baryté. Salgado ne voit pas ses images sur un écran.

 

37- Larry Burrows (1926-1971) est un photographe anglais, emblématique pour ses photos de la guerre du Viet-Nam. Il meurt dans le crash de son hélicoptére abattu au-dessus du Laos.

38- Andreas Gursky (1955-) Les photographies de l’allemand Gursky sont basées sur le principe de la répétition générale, entre réalisme photographique et pop-art. Ses photos “99 cent II” (207 x 308 cm)et “Rhein II” ont été les plus chères du monde à leur mise en vente chez Sotheby’s à Londres et Christie’s à New-York.

 

39- Willy Ronis (1910-2009). Comme son nom ne l’indique pas, Willy Ronis est un photographe français qui nait et meurt presque centenaire à Paris. Il aide puis reprend le studio de son père et devient un des plus importants représentants de la photo humaniste. Il fréquente Kertész, Brassaï, Cartier-Bresson et Doisneau. Catégorisé comme juif en 1940 et pour préserver sa foi en l’homme, il passe la ligne de démarcation et va vivre quelques années dans le sud avant de revenir à Paris.

 

40- Michael Wolf (1954-) est un photographe allemand vivant entre Paris et Hong Kong. Son travail porte sur la vie dans les villes. Dans Architecture of density, il photographie des buildings en traitant les motifs architecturaux comme abstractions. Dans 100x100, il montre 100 chambres types de 9,3 m2 (100x100 square feets) de complexes de Hong Kong avec ses résidents dans leur environnement quotidien, et dans Tokyo compression, des portraits de japonais dans le métro de Tokyo. Il ne travaille depuis 2003 que sur des projets aboutissant à des tirages fine-art, souvent de grande taille.

 

41- Herb Ritts (1952-2002), photographe de mode américain, est connu pour ses portraits noir-blanc, dont des nus d’hommes et de femmes, inspirés de la sculpture grecque classique. Il réalise également des couvertures d’album (Madonna, Olivia Newton-John) et des clips musicaux (Mariah Carey, Britney Spears, Michael Jackson, Jennifer Lopez, Shakira). Séropositif, il meurt du sida à Los Angeles.

 

42- Richard Avedon (1923-2004). Photographe de mode pour Life, Harper’s Bazard et, pendant 25 ans, Vogue, il va se tourner vers le portrait photographique au style minimaliste, axé sur la personnalité et l’âme du sujet, posant de face, le regard vers l’objectif, sur fond blanc. « Dovima with elephants », série réalisée en 1955, deviendra la photo de mode la plus chère de l’histoire.

 

43- Robert Frank (1924-), américain d’origine suisse, voyage 2 ans grâce à une bourse Guggenheim avec sa famille aux Etats Unis. Jack Kerouac est un de ses compagnons de route. 83 des 23'000 photos qu’il prend constituent son livre « les américains » (1958), son oeuvre la plus connue, adoptant un point de vue extérieur et ironique sur la société américaine.

 

44- Walker Evans (1903-1975) est un photographe documentaire américain, connu pour sa pratique humaniste de la photographie. Il est ami de Berenice Abbott et travaille pour la FSA sur la grande dépression américaine, comme Dorothea Lange. Il revendique la pratique de la photographie vernaculaire et se définit comme un photographe de l’anti-art. Ses images et son travail sont exposés dans les plus grands musées d’art et il devient une figure majeure de la modernité et de la photographie du XXème siècle.

 

45- David LaChapelle (1963-), photographe de mode, publicité et photo d’art, et réalisateur américain s’est vu offrir son premier travail par Andy Warhol. Ses images aux couleurs vives représentent un univers surréaliste, à la mise en scène élaborée, avec peu de retouches. Elles font l’apologie de la popularité marchande et de la petite bourgeoisie. Pris dans le paradoxe entre son travail pour la mode et ses idéaux, il devient en 2006 paysan dans une ferme biologique. A Hawai.

 

46- Spencer Tunick (1967-) né un 1er janvier, se définit comme créateur d’installations et n’utilise la photographie que comme façon de représenter ses œuvres. De fait il reproduit toujours la même : des centaines d’hommes et femmes posant nus, le plus souvent dans des centres urbains. Dans des capitales, sous la pluie, sur un glacier, dans du chocolat liquide, pendant la convention républicaine pour protester contre Donald Trump ou en peignant tout le monde en bleu. Les modèles ne sont pas rémunérés, mais reçoivent tous une photo dédicacée de la prestation. Son record a été établi à Mexico, avec 18’000 personnes. Imaginez l’organisation du vestiaire.

 

47- Raymond Depardon (1942-) est photojournaliste, réalisateur et documentariste, considéré comme un maître du film documentaire. Il a créé l’agence Gamma en 1966 avec Gilles Caron et est membre de l’agence Magnum depuis 1979. Parallèlement à la photographie, il entame un travail de cinéma et réalise des films documentaires dans le milieu journalistique, politique et judiciaire, mais aussi dans la France profonde et sur le milieu paysan. François Hollande le choisit en 2012 pour son portrait officiel.

 

48- Vincent Munier (1976-) est photographe animalier, spécialisé dans les conditions hivernales. Tournant de sa carrière en 2008 où il photographie pour la première fois un loup arctique, surnommé fantôme de la toundra.

 

49- Cindy Sherman (1954-) est une artiste contemporaine qui se photographie en se mettant en scène et en modelant son corps grâce à divers artifices. Elle vit et travaille à New-York. Elle considère que ses photographies, toutes titrées “untitled” relèvent de l’art conceptuel, se servant de déguisements pour faire tomber le masque de la société.

 

50- Robert Mapplethorpe (1946-1989). Ses clichés dans le milieu sado-masochiste new-yorkais qui propulsent sa carrière déclenchent des polémiques sur le financement public de l’art aux Etats-Unis, les culture wars, après son décès à 42 ans des suites du sida. Le directeur du centre d’art contemporain de Cincinnati sera même arrété pour obscénité et une exposition à Washington annulée, avant que la valeur de son travail  ne soit finalement reconnue. Patti Smith a été sa compagne pendant 3 ans et une amie fidèle jusqu’à sa mort. Elle raconte de lui qu’enfant, il se passionnait pour le coloriage, non pour l’acte de remplir l’espace, mais celui de choisir des couleurs que personne d’autre n’aurait retenues.

 

51- Diane Arbus (1923-1971) est célèbre pour ses portraits de rue, pris au reflex 6x6 à 2 objectifs avec systématiquement une torche à lampe flash au magnesium de forte puissance (type Press 25 de 1 million de lumens). Fascinée par les personnages hors-norme, elle photographie des travestis, des transgenres, des jumeaux, des nains, etc.. Sa célèbre photo Jumelles identiques servira d’inspiration à Stanley Kubrick pour le film Shining. Dépressive, elle se suicide à Greenwich village à 48 ans, après une carrière de seulement 8 ans. Elle imposera la photo documentaire comme genre artistique, travaillant en noir-blanc et développant elle-même ses travaux pour maîtriser complétement le résultat.

 

52- Terry Richardson (1965-) est un photographe de mode américain. Enfance mouvementée, adolescence dans le milieu punk de Los Angeles, père schizophrène et tyrannique, il rejoint dès le début des années 90 la scène underground de l’East Village de New-York. Il réalise des photos pour les marques prestigieuses, les plus célèbres mannequins et les célébrités du cinéma, de la musique et de la politique. Il réalise notamment le clip de Miley Cyrus «  Wrecking Ball ». Accusé d’inconduite sexuelle, il est depuis 2017 interdit de publication dans les magazines Vogue, Vanity Fair, GQ et Glamour. Ses avocats préconisent de prendre son style provocateur et son humour au troisième degré.

 

53- Philip Plisson (1947-), spécialisé dans les photographies maritimes, crée avec ses enfants la compagnie « Pécheurs d’images » puis une société de diffusion de ses photographies qui emploie jusqu’à 37 personnes et représente une des réussites économiques du Morbihan. Il est condamné en 2014 à 3 ans de prison ferme pour le viol de sa nièce en 1999.

Fichier WORD: